ECOLO

Page extraite du site web ECOLO - Groupe local de La Louvière, section Nos actions. Version imprimable. Cliquer ici pour retourner au site.


La majorité PS-MR vote non à la motion contre l'exclusion des chômeurs!


Vu la crise économique actuelle, les restructurations, les licenciements au sein des entreprises, vu les nombreuses situations de détresse sociale qu'elles engedrent, les pressions sur les travailleurs en place, les pertes d’emploi ou l'absence de perspectives d'avenir, vu aussi le coût de l’exclusion supporté par les communes, les conseillers communaux Ecolo de La Louvière ont proposé au conseil communal de ce lundi 23 novembre de se prononcer, à la suite des communes de Châtelet et de Seraing, et partant de la motion proposée par la FGTB, en faveur d’une suspension des mesures de contrôle des chômeurs.

Cette motion a été rejetée de façon surprenante, par l'ensemble des conseillers PS de la majorité - en ce compris son bourgmestre, Jacques Gobert, président de l'Union des Villes et Communes - qui s'est prononcé contre cette proposition qu'ils ont jugée "démagogique", selon les termes de Colette Burgeon, chef de groupe PS au conseil. Seul Georges Haine s'est abstenu après que le bourgmestre ait refusé de suivre sa proposition de reporter le point à la prochaine séance du conseil.

Au nom du groupe PS, Colette Burgeon a indiqué qu'il n'y avait pas lieu de se rallier à la motion car le marché de l'emploi de la région du Centre et de La Louvière ne connaissent pas une situation similaire à Châtelet ou Seraing. Elle a ainsi affirmé que - je cite- "le chômage chez nous est resté stable en dépit de la crise et de la décroissance économique, (...). Le problème n'est pas le manque d'emploi mais un problème de qualification". De plus, a-t-elle précisé, "les demandes d'emploi sont de nouveau à la hausse et de nombreux demandeurs d'emploi trouvent du travail".

Cette position a été rejointe -sans surprise- par le MR qui a tenu des arguments similaires tout en mettant en exergue le problème de certains salaires trop bas au regard des allocations de chômage. En conclusion et en dépit du débat qui a suivi dans lequel Ecolo a rappelé le sens de notre démarche et les nombreuses situations critiques dont fait état aujourd'hui le CPAS de La Louvière, la majorité PS-MR (le conseiller UDSC n'était pas présent au conseil) a voté contre la motion. Le PTB nous a soutenu. 5 des 6 élus CDH se sont abstenus.


Page imprimée le 24/01/2018 à 06:26. | © ECOLO La Louvière - 2006